Mille jours de détention, au Parloir…

Début d’intention, mille nuits déjà, je me retourne.
Le chemin de tes pas, prophétique, m’accuse et, sans errances, ma main possède ta nuque.
Sûr(e), propriétaire. Sous clefs. . Au pas d’un jour, Mille pas depuis, mille pas déjà.
Un peu plus à ta place, chaque fois.
Un peu moins à nos marécages spirituels; Meta-conscients, ce qui nous unit, de ce qui N/nous lie.
Ma sublime.
Nous avons, sur mes abîmes, tendus nos fils primitifs.
Trame ténue à tes énigmatiques silences, en funambule.
Mille jours.. mille nuits… exploratoires. . m’aventurant à l’extrême, de mon désir. De mes fantômes.
Confiance intrépide en ma nature profonde. En ta perspective. L’équilibre.
Visant l’altérité, ta réciprocité: toi, mon alter-ego.
Mon éveil est bon, sous la contrainte, en mille prises, de ma main qui te lave et te nourrit des maux, si profonds,
si bleus pourtant. .
Aux mille jours, des muets plaisir de mon ombre, esquivant ma compassion, ses mille pardons.
Cherchant Linsoumise, provoquant ta résistance,
dès ma main éthérée, ceinture errante à la traîne, fixant sur ton soleil couchant,
la stupeur rassurante de ta bouche ouverte. N’émettant plus le son.
Dès lors obéissante. Éprouvant, en douleur apothéotique, le suprême lien;
En ce silence alors, avec ce monde. Acceptant l’évidence: ta place…
Mille jours, L’éveil est bon; là… ta place.
La chaleur du chemin parcouru, attrapant ma jambe, libre, tu te contraint sans laisse, à ta prise, en propriétaire.
Heureuse.
Le silence exprime lent-phase des respirations titulaires.
Même si difficiles, tes maux m’assurent aujourd’hui, d’être ton vrai possesseur.
Toujours libre de l’être un peu moins, ma Soumise des mille jours. .
14 mars 2019, Parloire.

Mille jours de détention, au Parloir...

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Henrydelanoche |
Ma nouvelle vie aux pieds d... |
Lesangesdechues |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rencontrextreme
| Hommesexy
| The method that is simple f...