marquage

Deux ans.

Aujourd’hui premier jour de cette nouvelle révolution…

Prenons le temps …

Marquons une pause… et regardons…

Depuis le début. Un but.

Poète, sans politesse, parfois.

Conquérant, sans réserve souvent.

Amoureux, sans amour aussi.

Patient, Vous prenez le temps…

vous marquez le pas… de nos avancées abyssales…

Conquérir… doucement.

Cet amour dévot recherché.

Opportunité à saisir.

Vous semblez avoir marqué ce but, n’est ce pas?

Comment avez vous fait?

En me marquant à la culotte… réflexion.

Est ce une marque de confiance ?

En moi? En vous? En votre opportunité à vous?

Vous m’aimez … vous me le déclarez…

Vous m’hainez… vous me le grognez…

Encore une fois je vous lis,

Vous marquez des points… assurément.

De ce livre ouvert, aux regards d’inconnus,

Vous marquez la page,

de nos aventures en eaux troubles,

En récital je relis pour revivre nos troubles.

De troubles en désirs, de douleur en offenses, de plaisir en Amour,

vous marquez les esprits…surtout le mien…

Un lien interdit, un lien fantasmé, une appartenance impossible, une envie d’irrépressible, un cœur en déroute, un mâle en sommeil, un dominant qui se rêve…

Marque de faiblesse ou héros endormi?

La rencontre et la bascule,

Le jour J d’une aventure à saisir,

Voyez-moi !

Un jour à la croisée des chemins,

Deux esprits libres, deux rêveurs réalistes,

L’un propose, l’autre réfléchit.

Ronin en dérive cherche Maître à servir,

Dom inconscient cherche portes à ouvrir…

Jour J marquons-le d’une pierre blanche, de la marque indélébile des croisées des chemins improbables…

Qui marquent une vie.

Mais il faut prendre conscience

et comprendre de quoi ces jeux sont fait…

Mais oui! Faites vos jeux!

Les règles seront celles que nous édicterons.

La première règles c’est qu’il n’y a pas de règle : marquez la différence!

Deux ans à tricoter, à faire et défaire,

à y mettre votre patte, à jouer de mes attentes, à en créer de nouvelles,

oui… vous avez su y mettre votre marque.

Marquons, marquez, nos marques, votre marque, sur ma vie, sur mon âme, sur mon corps.

Symbole non pas de promesses futures, mais d’une histoire qui se joue depuis deux ans. Je vous ai dans la peau, et quoiqu’il arrive nous serons marqués tous les deux de ce chemin à deux. De ce chemin vers nos fors intérieurs, que l’on trace petit à petit, marquant nos errances de petits cailloux blancs pour surtout ne pas retrouver le chemin, pour découvrir méandres et traversants, marquer au fer rouge nos esprits vagabonds, et nos âmes cannibales…

Poursuivons nos marquages je vous prie. 3eme rotation

marquage

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Henrydelanoche |
Ma nouvelle vie aux pieds d... |
Lesangesdechues |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rencontrextreme
| Hommesexy
| The method that is simple f...