Red light

Red-light d’en-prise pourtant,

j’affronte en tête basse les aléas capricieux,

laissée doucement, à lâcher peu à peu..

J’apprivoise humblement, en patience,

et l’horizon des libertés rapproche, en-fin.

Assise au bord du vide tes yeux cherchant ce que je regarde.

Tête basse je t’observe, et tu réponds, impatiente?

L’âme-hein? Raidir ton cou et l’air jappe en hoquet!

Calice impétueux, te voici bien docile , tu t’alignes?

Ondules sous mon regard, passes ta langue sur mes lèvres,

Ma propriété, insoumise et disponible. Je te sent.

Mon feu t’observe, rampes à ma cuisse dressée,

repose ton bassin fiévreux, à ma botte. Lascive..

Fauve et puissante, tes griffes s’agrippent et soulignent..

Hâte-râpeuse en va-et-vient, lents soupirs.

Les maux déchirent tes lèvres, longs soupirs,

aussi nos yeux scellés en consciences humides..

Ma main se ferme et se referme sur ta nuque et par devant.

Imposant en re-prise. Gestes lents, aérés.

Les ondes pulsent en respirations charnelles, et sein-pauses.

Mon empire… mon emprise.. mon éprise..

Ouvres ta bouche, en toutes lèvres humides.

Embrasse moi.

Embrasse moi fort.

Et tu t’actives à l’attache.

.

Parloire.

Red light

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Henrydelanoche |
Ma nouvelle vie aux pieds d... |
Lesangesdechues |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rencontrextreme
| Hommesexy
| The method that is simple f...