Là ou le non n’existe plus

Je veux me perdre,

Je veux partir,

Perdre haleine,

partir en exil,

Là où les rues nom pas de nom.

.

Mais pas sans vous,

Clair obscur dans ma vie,

Méandres, dédales,

Sinuosité des contours

Là où je ne dirai plus de non.

.

De circonvolutions,

En flexuosité,

Vous détourez, vous louvoyez,

Sans détour vous revenez,

Là où vous ne voulez plus de non.

.

Fracturez donc mes anfractuosités,

Violeur en déraison,

Poussé à bout par la victime,

La vict’aime en demande

Là où je vous soufflerai que des oui.

.

Mais là où les rues n’ont plus de nom,

Là où je ne pourrai plus vous dire non,

Là où même vous, vous n’entendrez plus mes non

Là où mes souffles ne seraient que des oui,

On y gravera nos deux Noms.

.

Linsoumise et Parloire.

Là ou le non n'existe plus

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Henrydelanoche |
Ma nouvelle vie aux pieds d... |
Lesangesdechues |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rencontrextreme
| Hommesexy
| The method that is simple f...