L’inquisiteur

 

L’Inquisiteur.

 

.

 

Je t’ai vu derrière la fenêtre, à l’orée du bois,

 

nue dans ta chaleur, née par la transe.

 

Ici dans ta forêt, nuit de nouvelle lune,

 

là tu donnes et t’abandonnes. 

 

Tu chantes…

 

.

 

Mû dans le froid, ma liste s’allonge, 

 

carrosse muet, cliquetis de chaînes.

 

Mon coeur se fer-re, re-serre 

 

baignée de lumières. 

 

Caché dans l’ombre de la nuit,

 

j’observe et,

 

tu danses.. 

 

.

 

Arrivant en région pour soumettre à la Question

 

Je.. Inquisiteur.

 

Sorte D’Homme passionné, jusqu’à laisser le cou

 

Inquisiteur.

 

Tortionnaire d’une pauvre pécheresse,

 

à sauver, de l’éternelle Damnation.

 

Le fruit de ton corps, obsède.. 

 

.

 

Jour et nuit nous séparent,

 

fine feuille de verre, chaleur et froid.

 

Laisse-passe d’un instant,

 

Regards enchaînés, figée.

 

Tu mouilles ton âme,

 

je ricane et tu m’appréhendes..

 

.

 

Ça commence.. j’observe et,

 

tu sais… 

 

Comment t’y prendre, comment chauffer,

 

comment onduler et me provoquer!

 

C’est par ta faute, que j’avance, 

 

implacable que je suis. T’abandonnes.

 

Comment résister?

 

J’avance..

 

.

 

Venu te prendre en cette nuit, 

 

trainée par ta naissance, à ta…. chevelure, 

 

jusqu’à la chambre de torture. 

 

Chaleur humide , lueur blafarde.

 

Prendre par L’anneau , coulisser des-chaînes.

 

Plaquée du sol au mur, dans ton coin 

 

Je questionne! Suspendu à tes lèvres,

 

je t’écoutes et,

 

tu chantes…

 

.

 

Ton premier cri, éveilla mon oreille.

 

À la tension déchaînes, l’anneau s’étire 

 

Et mon large sourire, triomphant.

 

Suppliciée, je lave tes pêchers.

 

Comme t’es sale ! Et tu râles.

 

Sauve ton âme, 

 

tu es endiablée, et par ta bouche,

 

comme t’es bonne …

 

Je danse.

 

.

 

Face contre terre, ruisselante

 

humide .. Soumise à la question !

 

Crucifiée. Tu m’appartiens.

 

J’aurais raison de Toi, savonnant tes maux

 

Desserrant l’anneau, serrant tes poignets 

 

Je prends… Tu trembles

 

Je prends… Et tu t’améliores…

 

.

 

Tu fais tout pour me plaire,

 

On dirait bien que tu sais y faire.

 

Tu es libre, et tu es bonne.

 

Ton âme s’affale, limite de conscience,

 

Repos appelant, je n’autorise pas, parle!

 

Si tes mains repoussent, l’anneau se tire, et

 

tu aimes être amoureuse …

 

Alors la question?

 

Pour que je prenne… oui .. je t’aime.

 

.

 

Parloire

L'inquisiteur  c051c63919d7ca6a7f7283976b9fd3a5_1024
 
 
 
 

4 Réponses à “L’inquisiteur”

  1. monbdsm13 dit :

    Coulez, faites couler
    Plus chaud! vous me connaissez!
    Goute à goûte et peu à peu…
    peau à peau.
    Plus que peu…
    Fouillez bien! un peu mieux!
    Ces orifices que les Dieux m’ont donnés…
    Pas de reponse… ou si peu
    Ou des râles…douloureux…
    Poursuivez au suivant…
    Vous passez et repassez
    au suivant…
    Rien à dire tout à cracher
    Vous insistez Je résiste
    Vous enfoncez et je m’incline …
    Inquisiteur
    Mettez linsoumise au Parloire
    Mettez moi à la question et…
    Inquisitez moi…!
    Mais Prenez vos réponses …

    Linsoumise

  2. monbdsm13 dit :

    prends. J’insiste. Je prends…
    Linsoumise est mise, au Parloire.
    Vos mots on du mal à sortir?
    Pendant que les maux rentrent et sortent..
    Grognez donc, chienne, jappez aussi,
    répondez à la Question, Soumise..
    ´J’inquise ´, vous résistez,
    J’insiste, je prends, rien à cracher,
    J’enfonce et je pétrie, à gorge nouée.
    Supplice incisif, vous bayez très chère …
    Ah moins queue… vous décrochiez un son muet
    Vous n’articuliez une syllabe… aspire,
    Cri silencieux, bouche grand ouverte
    Lèvres tendues et cercle en Ô,
    s’agrandit, ne s’aidant pas, résiste l’anneau
    Méprennez vous très chère,
    Je ne m’éprends pas, je prends …
    Toujours rien à dire ?

    Parloire

  3. monbdsm13 dit :

    je fais des hhummmm
    vous faites et défaites
    je fais des ooohhhh
    insuffisant!
    Vous maîtrisez la cadence
    je plonge dans l’indécence
    Vous m’inquisitez?
    insistez encore…
    je ne me rends poing!
    vous le savez
    Comment ?
    vous changez et rechangez ?
    Ces Abysses que les Dieux m’ont donné…
    Décidez-vous!
    Non?
    Vous prenez tout partout par tout
    Insoumise sous contrainte
    visites et contre-visites…
    Fouillez-moi donc Inquisiteur!
    je n’ai rien à cacher!
    Mais êtes vous sure que ce n’est pas vous qui cracherez…?

    Linsoumise

  4. monbdsm13 dit :

    Sauve ton Âme insoumise,
    Ne retiens pas les maux
    Réponds à la question, ou plutôt pas.
    J’attends..
    Décides toi! décides, moi..
    je prends, je donne, je prends,
    Tu râles, j’arrache, tu râles.
    Les réponses ne viennent pas,
    la mienne va venir, à la longue.
    Fièvre ensorceleuse, je te réclame
    j’insiste et parles: craches Putain,
    ou c’est Moi qui te craches.
    Frénésie hérétique, injonctions physiques,
    Et-prises de toi où t’emprises sur moi.
    Tes joues massent mes doigts,
    La question j’ai dit!

    Parloire

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Henrydelanoche |
Ma nouvelle vie aux pieds d... |
Lesangesdechues |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rencontrextreme
| Hommesexy
| The method that is simple f...