Réponse Mon [Objet]

Mon [Objet]

De manière concrète, mon Objet

Dès le premier regard, vous affectez mes sens,

D’un bel Objet animé, j’exprime alors sur vous,

visant à posséder l’Objet inanimé.

Vos caractéristiques, en tant qu’Objet

pas encore parfaitement déterminées

tel un objet céleste, un corps spatial

d’une trajectoire non anticipée :

Objet volant bien identifié, même, sans collier.

Vous m’illuminez, tel le point Objet.

Réel et virtuel, permettant de converger vers une image réelle elle,

point source, point origine même, voir point de départ ?

Mon Objet, solide maniable, non pas manipulable,

et parfaitement fabriquée, vous êtes UNE et indépendante.

Ayant une identité propre, relevant de la perception extérieure

vous répondez à une certaine destination,

ma perception intérieure, entre autres. Alors..

Vous échappez comme Objet, à ceux qui affirment sur les objets,

Une maîtrise des plus autoritaires. Ils ne sont pas les plus humains de tous.

Vidant les choses de la tendresse et du respect humain,

les objets, ne sont pour eux, que des objets, évacués de présence,

d’appels, de connivences échangées, en somme..

tout l’inverse du « Nous », mon Objet.

Objet fragile, Objet trouvé, par hasard aux Objets perdus, aux Objets tristes, un peu.

Objet d’attentions pour mon Objet de correspondance alors,

devenu si précieux, mon Objet d’art et d’expression, ma muse..

Mon Objet de valeur; non marchande, mais artistique,

de manière concrète j’ai dit ! je m’écarte de l’objet : du concret..

Devenue Objet de consommation courante, pas de négoce,

Objet d’échange, non, Objet de prêt, Objet scellé, attention !

Objet Laisse-ée et pas délaissée, ma propriété..

Mon Objet mobilier ? Assurément Objet immobile-liée,

Amis? Quel acte devons-nous signer pour l’accession d’un tel Objet?

Maintenant Objet, de première nécessité, mon Objet sacré et exotique,

Objet de velours tout en courbes, nu et lisse et sans objets de fantaisies

Mon Objet n’est pas synonyme de Chose, mon Objet est Objet,

La Chose est trop large et trop vague, sans distinctions, alors

que Mon Objet, vous… Vous êtes l’Objet de tout !

Et de manière abstraite mon Objet ?

Maintenant qu’on a fait le tour de l’objet concret.

Êtes-vous cet Objet même ? De nature différente,

Qui me ramène toujours à la vie, à l’envie ? Etre « moi » et « non-moi »

Sujet et objet, se distinguant et s’unissant ? Déité incarnée ?

Objet représenté, l’Objet pensé, de mes pensées, devient alors sujet

au-delà de toute réalité, sujet ou acte de pensée, vous êtes entre le sujet et l’Objet !

Mon Objet d’entendement, quel processus, fait de vous un Objet si important ?

Déviant mon esprit de ces soins ordinaires, qui faisait, sans que j’y pense

et par le désarroi d’une rêverie sans objet fixe, ressortir l’ennui, Vous vous appliquez

à devenir L’objet d’esprit, qui hante mes rêves..

Donnant matière à ma réaction affective, cause ou motif d’un sentiment,

Objet de goût, jamais de mépris, ni d’épouvante, souvent d’étonnement,

Surtout d’extase, et de jouissance, de ceux qui ont un être aimé qu’ils revoient en dormant,

dans leur toute puissance à se représenter l’objet de joie … Parlons-nous là d’une fille ?

Intuition sympathique, dont sont doués les Doms pour l’Objet de leurs tendresses

Fille de joie, Pute Insoumise, Mon Objet adoré, chéri, les maux sortent et s’en sortent pas !

Qu’il est honteux, à un cœur, de soupirer pour un objet insensible, ou qui lui en préfère un autre

Prétendants alors, armez-vous d’ambitions, vous resterez, objets indifférents, d’indifférence..

Pendant que mon Objet, m’accordera la réciproque, d’un Objet d’amour, vers quoi tend la pulsion.

Objet sexuel, partie ou fragment pris pour Objet de pulsions partielles, appropriées même,

bon sein tant que le besoin oral est gratifié, je m’en remet à vous, vos Objets, Vrais de Vrais..

Devenant alors Objets transitionnels à mi-chemin entre personnels et fantasmatiques.

Première possession de quelque chose qui n’est pas « moi ». Relation d’Objet particulière !

Ainsi mon Objet de convoitise, issue de mon Objet de désir, s’applique à une activité : me nourrir !

Mais aussi Objet de connaissance, de contemplation, de controverse, de discussion, et d’enquêtes

l’Objet d’études, vrai vrai, vrai faux, faux vrais ? Mais aussi d’examens, d’expérience, d’investigation,

de réflexion, de spéculation, Objet d’un chapitre, d’un traité. Objet traité.

Mon Objet traité, d’un texte relatif à l’Objet, sans l’ombre d’un Objet de litige.

Mais c’est à travers l’objet d’un contrat, l’objet d’obligations, consensuelles j’entends

Sans pacte, et par consentement, Vous, Objet, liée sans laisse et avec c’est certain,

vous êtes Liée, en double objet : un Objet de confiance, Objet de respect,

atteignant alors l’Objet visé, accomplissant ce qui était assigné, à savoir : remplir l’Objet,

sans manquer mon Objet, l’ambitieux que je suis, ne saurait rater un tel Objectif !

Vous êtes l’objet qui résulte d’une opportunité, à saisir et saisie, en toute excellence,

drapée dans mes tourmentes conflictuelles, d’indépendance, relative à Vous-même,

et d’ambition de vous commander Insoumise, Objet d’orgueil diabolique !

La réprobation, à l’injonction, est l’objet qui résulte d’une réaction psychique

Insoumise, et libertaire, enchaînée pourtant des décisions dont vous faites l’Objet.

Objet au chapitre, ma Soum, mise en avant telle la proue d’un navire, l’essaim d’en-vies,

font l’Objet d’attentions, de regards et d’envies bien sûr puisque jamais possédés, mais

ont pour Objet surtout une élégance et une beauté rare, également jamais possédées..

Ainsi, l’envie de prendre l’Objet, pardon de prendre pour Objet le grain de cette peau,

Et de le soumettre ainsi et si bien exposé, à l’objet d’un ponçage méthodique, sans autre objet,

Que de rendre les courbes de mon Objet encore plus lisses au toucher.

Et si nous parlions un peu, de l’objet, ou complément d’objet ? Ici terme,

Vous désignant , mon Objet sur lequel se porte l’action exprimée, Mon action.

J’appelle ainsi nécessairement mon complément d’Objet, tantôt direct, tantôt indirect,

Pouvant être mon Objet essentiel. Vous répondez nécessairement à la question qui ?

La question quoi ? Exprimant le résultat et le contenu de l’action. L’accord, dépend

de la place du complément d’Objet, sus cité, donc, à mes pieds, mon Objet, directement.

Indirectement, en complément, mon Objet, par l’intermédiaire d’une préposition, vous

permettez de répondre invariablement à la question à qui ? La question à quoi ? Alors,

l’Objet est à moi, soumis à mon plaisir, sans compléments d’objets secondaires.

Mon Objet direct est un Objet premier, Objet Alpha, de mes attentions a travers lequel

J’exprime mes intentions, mes actions en direction de mon pôle sujet , vers mon pôle Objet.

Mon sujet personnel, EST mon complément d’Objet. Analogie de mon Objet,

ustensile que je manipule à ma guise, équivoque verbale entre l’Objet ustensile

et l’Objet au sens grammatical du complément d’Objet : Mon Objet directement un ustensile.

Les attributs d’Objet, dont vous êtes parée, souvent exhibés, surtout liés. Biens contraints

et dans l’impossibilité de déplacer le terme Objet, ce corps Objet, à la beauté non confinée

se trouve exposé, et est donc considéré comme un élément matériel passif : femme Objet.

Alors, en langage Objet, vous devenez mon Objet d’études, pour un autre langage, ce coup ci,

corporel, que je prends sous ma visée.. Etude alors en profondeur, systémique, et rigoureuse

finissant invariablement, dans une effervescente bestialité.

Enfin mon Objet, j’ai couru le risque de mon Objectité auprès de Vous, et j’assume entièrement,

Je me suis mis sous votre regard, en prenant le danger d’être vu, pour faire un nouveau départ,

Et m’approprier mon Objet, dans et par, mon Objectité, au travers du bien le plus précieux : Vous

Réponse Mon [Objet] 258077a6da2b50cd1c2ad41e8bd48c09_1024

Une Réponse à “Réponse Mon [Objet]”

  1. monbdsm13 dit :

    Mon Dom malgré qu’il n’ait pas conscience de la qualité de ses jongles verbaux, m’étonne toujours dans sa facon de voir les choses, et d’en apprécier les contours, de jouer avec les sons et de faire résonner en moi nos aimotions partagées…
    Je lis et je relis ses mots, qu’il me souffle aussi lors de nos ébats, en émois…
    Soufflez encore mon Dom, ces mots doux et ces maux durs, ils alimentent nos élans, cimentent notre lien, de nos rapports reptiliens à la conscience éclairée…

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Henrydelanoche |
Ma nouvelle vie aux pieds d... |
Lesangesdechues |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rencontrextreme
| Hommesexy
| The method that is simple f...